Ana est née grande prématurée avec des séquelles irréversibles de cécité et de surdité. Dès les premiers mois de sa vie, elle a dû livrer un véritable combat pour survivre. Elle était enfermée dans une couveuse et l’unique contact qu’elle avait avec sa maman était celui de ses doigts qu’elle serrait très fort pour se rassurer.

Aujourd’hui, grâce à la FRSA et à ses donateurs, grâce à sa force aussi, Ana a trouvé un chemin de vie. Qui aurait pu imaginer que la petite fille née grande prématurée, enfermée dans un environnement obscur, animerait un jour un atelier de lecture en présentant le braille et le monde des aveugles dans des écoles. A la bibliothèque de Port-Valais, Ana est déjà intervenue 12 fois devant de jeunes élèves incroyablement attentifs ! La personne responsable de la bibliothèque a été émerveillée par l’implication d’Ana, par son assurance et par l’ambiance chaleureuse qu’elle a su créer tout au long de ces rencontres.

Chacun des élèves a eu son prénom écrit en baille, petit trésor qu’il a gardé précieusement. Ils ont tellement aimé Ana qu’ils demandent qu’elle revienne très vite. Ils ont même fait pour elle des petits dessins :

Maxime F. :

« J’étais impressionné de voir comment elle arrivait à lire avec ses doigts. J’étais un peu triste parce qu’elle n’a jamais vu sa maman, son papa et la nature.»

Maria J.

« J’ai bien aimé quand elle a lu l’histoire des couleurs et de nous avoir fait toucher des choses.»

Paul M.

« J’ai bien aimé quand Ana tapait sur la machine notre prénom en braille. »

 

 

C’est en début d’année que tout se décide pour eux.
Nous avons beaucoup de projets, mais tous ne seront pas possibles par manque de ressources financières. Ainsi votre générosité est si précieuse pour nous. Les budgets dont nous disposons ont tendance à diminuer et tout repose sur la générosité de nos donateurs.

 

Voici des exemples des joies que vous leur offrez :
Un don de CHF 50.- peut contribuer à l’achat d’un ustensile de cuisine ou de ménage adapté à une personne malvoyante ou aveugle.

Un don de CHF 100.- représente un précieux concours pour les besoins d’installation et d’équipement spécialisé.
Nous pensons déjà au camp d’Eté dont Ana et ses amis rêvent tant !
Un don de CHF 150.- nous aide à remplir la « caisse vacances » que nous commençons à préparer

Oswald
En atelier musique avec Aude, nous sommes un petit groupe de cinq personnes. Nous avons un beau projet pour 2020 : nous produire dans quelques maisons de retraite de la région. C’est sans prétention, juste l’envie de partager avec d’autres personnes à qui la nature pose aussi de sérieuses limites, un moment musical composé de chants et quelques instruments ! Comme quoi on a tous quelque chose à offrir !

Damien
A l’atelier je découvre le travail du bois. Cette matière est nouvelle pour moi, la découper, poncer les contours des pièces de bois, leur donner un aspect régulier et doux au toucher et enfin, les assembler sur une planche pour en former un vrai puzzle, un bas-relief ! Ce projet m’emballe, et peut être qu’un jour je libérerai ma créativité pour réaliser de « A à Z » un tableau de bois !

 

 

Antoine
En octobre, je commencerai ma 15e année aux Marmettes, je me sens bien ici, j’habite un petit studio, je me débrouille de mieux en mieux, j’apprends à cuisiner, j’ai le sentiment d’évoluer ! 2020 est une grande année puisque les ateliers vont déménager en ville, je suis content, il y aura beaucoup de place, et j’espère me déplacer seul si tout va bien.

 

Pin It on Pinterest