Un séjour de joie pour chasser l’obscurité et le silence qui entourent les personnes atteintes de surdité et de cécité avec pour certaines d’autres graves maladies associées.

Depuis quelques mois déjà, nous le préparons et Virgil, Ana, Rose, Oswald, Raphaël, Manuel ou Fanny… en rêvent, ils sont impatients et ils nous posent des questions : « C’est sûr Françoise, nous partirons ? », « Est-ce vrai, que nous ferons du traineau tiré par des chiens ? »…

Et en plus ce sera le premier séjour d’été de Virgil qui a rejoint cette année les Marmettes FRSA car une grave maladie peu après sa naissance l’a laissé sourd et partiellement handicapé avec des troubles neurologiques importants.

Bien que gravement handicapé, Virgil a toujours le sourire et se réjouit d’avance :

« Le séjour d’été, c’est beaucoup de joie pour oublier mon handicap. C’est bientôt, je compte les jours, je suis heureux. »

Passionné de dessin et de nature, il va pouvoir dessiner le lac de Gruyère, la forêt de Derbaly, les chiens de traineau…

Mais nous sommes très inquiets car il nous manque CHF 30’000.- pour boucler notre budget et parvenir à financer l’intégralité de ce séjour d’été de Fribourg.

Si nous ne parvenons pas à réunir le budget nécessaire, nous ne pourrons pas emmener toutes les personnes inscrites ; c’est un terrible crève-coeur que nous ne pouvons imaginer !

Il est impossible que nous renoncions au séjour d’été : Virgil et ses nouveaux amis en ont tellement besoin !

Vous le savez, ce séjour d’été revêt une importance qui va au-delà du simple loisir.
Confrontés à un handicap cumulé de la vue et de l’ouïe associés à d’autres handicaps graves, toutes les activités organisées durant ce séjour leur permettent d’échapper à un sentiment d’enfermement encore aggravé, tout au long de ces derniers mois à cause des contraintes sanitaires.

MAIS si vous nous aidez, Virgil, Ana, Rose Oswald, Raphaël, Manuel, Fanny… pourront participer à la vie sociale et s’ouvrir au monde extérieur.

Ils pourront toucher les étonnantes statues de bois taillées par des bûcherons sur un paisible sentier dans la forêt de Derbaly.

Ils plongeront dans l’univers émouvant de la nature vivante, en caressant la fourrure des chèvres et des lapins dans une ferme modèle.

Ils visiteront l’un des musées les plus étranges au monde au coeur du site médiéval de Gruyères dans le Château Saint-Germain.

Ils vivront une aventure digne du grand nord installés dans un traineau tirés par de magnifiques chiens polaires. Ils monteront dans le funiculaire de Fribourg unique en Europe…

En toute sécurité, ils s’aventureront debout sur un paddle géant à la découverte du lac de Gruyère.

Ensemble, nous formons une équipe solidaire et nous pouvons faire vivre aux personnes sourdaveugles et sourdes avec handicaps associés de grands moments de joie, d’expériences sensorielles fortes, de partages, de rires et d’évasions.

Ensemble, répondons-leur : « Ne vous inquiétez pas, on va le faire ce séjour ! »

Un don de CHF 60.- contribuent à l’organisation d’un pique-nique composé de produits locaux dans la montagne.

Un don de CHF 80.- permettent de payer les entrées des différentes activités de loisir et des sorties pour une ou plusieurs personnes en situation de handicap.​

Un don de CHF 120.- alimentent le budget transport nécessaire pour une personne en situation de handicap et son accompagnant bénévole.​

Un don de CHF 200.- financent les frais d’hébergement de la maison louée aux Paccots d’une personne en situation de handicap pendant les dix jours du séjour d’été.​

Il est primordial que personne n’en soit privé pour des raisons de budget !

Un tel don serait pour chaque personne en situation de handicap un très beau cadeau ! D’AVANCE UN GRAND MERCI !

Pin It on Pinterest